Situation du Corona Virus à Boavista – Cap-Vert

MISE À JOUR 11 mai 2020: Covid-19: Boavista avec un total de 46 cas récupérés et encore 7 cas actifs. Le gouvernement et les entreprises touristiques se préparent à une réouverture exponentielle du tourisme.

La situation pandémique du nouveau coronavirus, mieux connu sous le nom de Covid-19, a fortement affecté l’économie mondiale dans les secteurs d’investissement les plus divers et a fait effrayé à des millions de personnes de quitter leur domicile par crainte de contracter le virus. Compte tenu des fortes mesures sanitaires, de protection et d’isolement, l’économie mondiale se reconstruit progressivement en essayant de revenir à la normalité.

La même chose se produit sur l’île de Boavista. Avec 56 cas confirmés, dont 46 sont considérés comme guéris ou récupéré, tous les cas positifs et actifs sur l’île sont asymptomatiques et seulement 7 personnes sont encore dans cette situation active du virus et évoluent positivement. L’île est toujours en «État d’urgence» jusqu’au 14 mai. 

Actuellement, tous les vols internationaux sont suspendus et le gouvernement du Cap-Vert met déjà en oeuvre des stratégies de relance du tourisme en présentant un programme de «sécurité sanitaire» à l’étranger afin de reprendre les activités sur l’île dans les plus brefs délais.

Les plus grandes entreprises hôtelières et touristiques du Cap-Vert en général sont déjà préparé de manière hygiénique, renforçant les procédures de nettoyage, les technologies et les équipes avec des professionnels capables de garantir le bien-être de tous les clients, tout en respectant toutes les mesures de sécurité imposées par le gouvernement sont en cours de mise en oeuvre. Surtout pour les entreprises touristiques de Boavista, qui est l’une des plus grandes îles touristiques du Cap-Vert et où les services de nettoyage sont très appréciés des clients. Les conditions de la distance sociale sont déjà mises en place dans le secteur du tourisme afin de sécuriser les gens. Les immenses plages de l’île offrent également une sécurité, car elles sont longues et larges.

Enfin, tout est préparé et prêt pour une nouvelle saison de tourisme et bientôt nous aurons une réouverture extraordinaire, mais assez agréable pour ceux qui veulent s’aventurer sur une île paradisiaque après cette période de confinement. Restez à l’écoute de la page d’actualités pour plus d’informations sur la réouverture du tourisme qui se fera plus tôt que vous le pensez.

Source:  https://covid19.cv

MISE À JOUR 05 mai 2020: Boavista a 56 cas confirmés, dont 14 ont déjà guéri. Il n’y a pas de cas grave, car la plupart des positifs sont asymptomatiques. L’île est toujours en « état d’urgence » et restera fermée jusqu’au 14 mai. Pour le moment, tous les vols internationaux restent suspendus jusqu’à nouvel ordre.

MISE À JOUR 22 mars 2020: Ce lundi 23, le premier décès a été enregistré par COVID 19 sur l’île, c’est le premier cas sur l’île, l’Anglais de 62 ans a été enterré sur l’île avec de fortes mesures de sécurité, l’autre Une patiente néerlandaise qui inspire des soins a été évacuée vers son pays.

MISE À JOUR 21 mars 2020: Selon le ministre de la Santé Arlindo Do Rosário, un citoyen anglais de 56 ans et un citoyen néerlandais de 60 ans sont les plus récents cas d’infection à COVID 19 sur l’île, portant le nombre de cas à 3 sur l’île.

MISE À JOUR 17 mars 2020: Interdire les liaisons aériennes avec le Portugal et tous les pays européens marqués par l’épidémie de COVID 19 et comme qu’aux USA, le Brésil, le Sénégal et le Nigeria. L’interdiction est d’une durée de trois semaines et sa résiliation peut être anticipée ou sa validité peut être prolongée en fonction de l’évolution de l’épidémie dans ces pays. À l’exception de l’interdiction, les vols de fret et les vols de retour des citoyens en vacances ou en service au Cap-Vert dans leur pays d’origine ou de résidence.

Les évacuations médicales urgentes et les fournitures de médicaments, de matériel et de consommables hospitaliers dans un régime d’urgence seront prises en charge et assurées dans un régime de santé.

L’arrimage des navires de croisière et des voiliers et le débarquement des passagers dans les ports du Cap-Vert sont interdits.

Le débarquement des équipages arrivant aux ports du Cap-Vert à bord de cargaisons, de bateaux de pêche et de navires similaires est interdit.

MISE À JOUR 15 mars 2020: Cap-Vert, qui reste une destination touristique sans patients atteints du virus Corona. De nombreuses compagnies aériennes ont suspendu leurs vols vers le pays, il est donc conseillé de se renseigner en contactant votre agence / tour opérateur ou directement sur le site Internet de la compagnie aérienne, pour déplacer ou annuler vos vacances.

MISE À JOUR 13 mars 2020: Afin d’éviter la propagation du virus, les autorités locales ont décidé de suspendre temporairement les vols charters directs entre l’Italie et le Cap-Vert jusqu’au 30 juin 2020.

La situation concernant le virus Corona au Cap-Vert est sous contrôle. Le gouvernement a alloué 700 000 euros pour renforcer la présence de personnel médical dans les établissements de santé, ainsi que pour acheter des consommables pour faire face à un éventuel urgence.

Les aéroports du Cap-Vert restent ouverts aux vols à destination et en provenance de l’Europe, comme d’habitude, jusqu’à nouvel ordre. À ce jour, les seules mesures de précaution en place sont le scanner de température pour tous les vols entrants, afin d’éviter la propagation du coronavirus. Des mesures sont également prises pour faire face à une épidémie plutôt qu’à un blocus complet des aéronefs.

Il est clair que toute la situation est considérée avec inquiétude, mais les données concernant le taux de mortalité et le taux de guérison, ainsi que le confinement du virus dans les pays qui ont adopté des mesures draconiennes pour son confinement, augurent bien d’une possibilité de diminution de vous. être infecté en quelques semaines. Les précautions à prendre pour se rendre à Boavista sont les suivantes: ne voyagez pas si vous êtes déjà malade, évaluez soigneusement les risques avec votre compagnie aérienne avant de partir, suivez les règles d’hygiène personnelle et ne vous touchez pas le visage sans d’abord vous laver les mains.

COVID-19 est une influence très sérieuse. Si vous avez déjà de la fièvre ou la certitude d’avoir été en contact avec des personnes malades (pas seulement du virus Corona) dans les jours précédant le départ, vous devriez envisager de reporter le voyage, non seulement pour éviter de devenir porteur de maladies difficilement traitables au Cap. Vert, mais aussi pour ne pas gâcher des vacances qui dans la plupart des cas peuvent être répétées à un autre moment.

Pour toutes les instructions concernant les bonnes pratiques à adopter avant de voyager, nous vous renvoyons au lien pour voyager en toute sécurité: VOYAGE AU CAP-VERT. Parce que la situation évolue, nous mettrons à jour cette nouvelle.