La criminalité au Cap-Vert baisse de 6% entre 2012 et 2013

La ministre de l’Administration intérieure du Cap-Vert, Marisa Morais, a annoncé que la criminalité avait diminué de 6% dans l’archipel entre 2012 et 2013, principalement en raison de l’action énergique de la police nationale.

Reconnaissant que davantage doit être fait pour la sécurité et le bien-être de la population, le ministre a déclaré que les mesures prises « produisent des résultats » et que la tendance est à une réduction plus substantielle du taux de criminalité dans l’archipel. Il a ajouté que le travail disciplinaire entre les agents était rigoureux.
Rien qu’en 2013, plus de 120 policiers nationaux ont fait l’objet de procédures disciplinaires. Au cours des trois premiers mois de cette année, la même chose s’est produite avec 32 agents.
122 amendes ont également été infligées: 67 licenciements, 24 suspensions, 24 sanctions, quatre pensions obligatoires, deux répressions et une censure d’inactivité.