Le gouvernement approuve la «carte verte» pour les étrangers qui achètent des biens immobiliers

Le 24 janvier 2018, le parlement capverdien a approuvé l’octroi d’un permis de séjour permanent (carte verte) aux citoyens étrangers qui achètent une résidence secondaire dans l’archipel.

Le projet de loi créant un statut différencié pour les titulaires d’une résidence secondaire au Cap-Vert a été approuvé par 40 voix – 38 par le Mouvement pour la démocratie (MPD, majorité) et deux par le tiers parti du Cap-Vert (UCID) – et 22 contre, le Cap-Vert Parti de l’indépendance africaine (PAICV).

La proposition prévoit la délivrance d’une carte verte aux citoyens étrangers investissant dans des propriétés touristiques de plus de 80 000 euros dans les municipalités dont le produit intérieur brut par habitant (PIB) est inférieur à la moyenne nationale et à 120 000 euros dans les municipalités dont le PIB est supérieur à la moyenne nationale. . Le permis de séjour permanent sera valable pour une durée indéterminée et ses titulaires bénéficieront de services prioritaires dans les services de la «Direction de la réforme de la justice et des frontières» (DEF).

La carte verte est étendue au conjoint et aux moins de 14 ans qui sont responsables du titulaire. Le projet de loi prévoit également une exemption de la taxe foncière (IUP) pour les bâtiments concernés et une réduction de 50% au cours des dix prochaines années. Les retraités ayant des revenus hors du Cap-Vert bénéficient également d’exemptions fiscales.

L’idée est de promouvoir le secteur de la construction et l’emploi, en vue de placer le Cap-Vert sur la carte des investissements dans le secteur du tourisme immobilier.

Source: Dinheiro Vivo